kantonopou’s blog

ΘΕΟΛΟΓΙΚΟ ΙΣΤΟΛΟΓΙΟ

Saint Ignace (Briantchaninov): Sur l’orthodoxie

Συγγραφέας: kantonopou στις Ιούνιος 29, 2009

 

Chers frères, le dimanche du Triomphe de l’Orthodoxie, il est tout à fait naturel de s’interroger: Qu’est donc l’orthodoxie?

L’orthodoxie, c’est l’authentique connaissance et vénération de Dieu. L’orthodoxie, c’est l’adoration de Dieu dans l’Esprit et la Vérité. L’orthodoxie, c’est la glorification de Dieu par une vraie connaissance de lui et par une adoration véritable. L’orthodoxie, c’est aussi la glorification de l’homme par Dieu, de l’homme qui est un vrai serviteur de Dieu qui est glorifié par la grâce de l’Esprit de sainteté. L’Esprit est la gloire des chrétiens. Là où il n’y a pas d’Esprit, il n’y a pas d’orthodoxie.

Saint Ignace (Briantchaninov): Sur la grâce de connaître ses propres péchés

Bienheureuse est l’âme qui sait discerner le péché qui se trouve en elle! Bienheureuse est l’âme qui sait voir en elle-même les fruits de la chute des premiers parents, la corruption du vieil Adam. La vision de son propre péché est une vision spirituelle, une vision de l’esprit guéri de la cécité par la grâce divine. La Sainte Église orientale nous enseigne à demander à Dieu la vision de notre péché, et ce à genoux et par le jeûne. Bienheureuse est l’âme qui complaît dans l’apprentissage de la loi de Dieu. C’est en elle qu’elle verra l’image et la beauté de l’homme nouveau. C’est elle qui lui permettra de déceler ses propres défauts et de les corriger. Bienheureuse est l’âme qui se considère comme complètement indigne de Dieu, qui se juge comme perverse et mauvaise. C’est le signe qu’elle est sur la bonne voie du salut, parce qu’elle échappe à l’autosatisfaction.

Saint Ignace (Briantchaninov): Sur la conversion

La conversion est un précepte de l’Évangile. La conséquence immédiate de notre conversion est, selon l’Évangile, l’entrée dans le Royaume des Cieux. Cela signifie que tout le temps entre notre découverte du Christ et l’entrée dans l’éternité, autrement dit toute notre vie, représente une longue et incessante conversion. Il est évident que le Royaume des Cieux est l’apanage de ceux qui se sont vraiment convertis.

Saint Ignace (Briantchaninov): Sur l’éternité

 L’éternité, nous y entrerons tous obligatoirement, même ceux d’entre nous qui ne veulent pas y penser et ne sont attachés par leurs pensées et leurs voluptés qu’à ce qui est terrestre. L’éternité, avec quelle joie est-elle attendue par certains, combien redoutable semble-t-elle aux autres! Ainsi, si l’éternité nous attend tous sans exception, alors le bon sens même nous incite à nous y préparer bien en avance.

Πηγή.manastir-lepavina.org/

Αφήστε μια απάντηση